Quelle est la meilleure façon de promouvoir l’autonomisation des femmes ?

Comment pouvons-nous promouvoir l’émancipation des femmes ? Nous devons d’abord renforcer l’autonomie des femmes sur leur lieu de travail. Pour ce faire, les femmes doivent travailler ensemble et créer une équipe positive de femmes employées. Les femmes peuvent être des modèles et partager leurs expériences afin d’inspirer d’autres femmes. Cela peut sembler vulnérable, mais vous donnez la parole à des milliers de femmes. Examinons quelques moyens pratiques de promouvoir l’autonomisation des femmes.

Mentorat

Si certaines femmes ont surmonté des difficultés pour atteindre le sommet d’une organisation, cela ne signifie pas que les autres femmes sont dans la même situation. Les programmes d’intégration, les déjeuners-causeries, les études de livres et autres initiatives similaires ne permettent pas toujours d’atteindre l’équilibre souhaité entre les sexes. Les femmes peuvent bénéficier du mentorat, et ces programmes peuvent aider les femmes à progresser dans leur carrière.

En tant que leader de votre organisation, vous avez le pouvoir de faire la différence. Les femmes qui sont soutenues et encadrées par leurs pairs peuvent avoir un impact plus important que celles qui ne le sont pas. Il est prouvé que le mentorat augmente le taux de rétention des femmes de 38 %. Il peut également contribuer à une culture d’équipe et d’organisation empreinte de compassion. Ce type de soutien aidera non seulement les femmes à atteindre leurs objectifs professionnels, mais aussi à remonter le moral de ceux qui les entourent.

Connaissances financières

Aujourd’hui, le monde a fait quelques progrès vers la parité hommes-femmes en matière d’éducation et d’autonomisation financière, mais de nombreuses femmes n’ont toujours pas les compétences financières nécessaires pour réaliser leur plein potentiel. Dans de nombreux pays, les femmes gagnent encore moins que les hommes et sont souvent victimes de discrimination au travail. L’éducation financière favorise l’indépendance financière et la confiance en soi des femmes et peut les aider à atteindre leurs objectifs professionnels. Il est également crucial pour les femmes d’être éduquées financièrement, car elles gagnent moins que les hommes et doivent travailler 44 jours de plus par an pour égaler les revenus des hommes.

En plus de créer des ressources d’éducation financière pour les femmes, les employeurs peuvent également contribuer au bien-être financier. Dans une enquête récente, quatre employeurs sur cinq prévoient de mettre en œuvre une stratégie de bien-être financier au cours des deux prochaines années. Les entreprises de premier plan intègrent de nouvelles solutions technologiques et créent des réseaux de femmes pour promouvoir le bien-être financier. Les femmes qui ont des connaissances financières ont la capacité de se constituer un patrimoine et de contribuer aux mouvements politiques et sociaux.

Investir dans les entreprises féminines

De plus en plus d’éléments montrent que l’investissement dans les entreprises féminines améliore les performances des entreprises. Il élargit les viviers de talents, augmente la productivité et transforme les marchés locaux et mondiaux. L’IFC a contribué à transformer les marchés grâce à des solutions intelligentes en matière de genre.

La pandémie mondiale de COVID-19 a gravement affecté les opportunités économiques, les moyens de subsistance et la santé mentale des femmes. D’ici 2030, si cette pandémie n’est pas combattue, l’impact pourrait être dévastateur pour les femmes, leurs familles et leurs communautés. Un manque d’investissement dans les initiatives en faveur de l’égalité des sexes pourrait entraîner une réduction de la participation des femmes au marché du travail et une diminution du PIB mondial.

Appliquer les politiques et les systèmes de protection sociale

La mise en œuvre de socles de protection sociale est le moyen le plus efficace de faire progresser l’autonomisation des femmes. Les socles nationaux de protection sociale (SPF) sont conçus pour garantir le droit aux soins de santé, une sécurité de revenu adéquate et le droit à l’éducation. Ils doivent être mis en œuvre dans le cadre de stratégies de sécurité sociale plus larges et doivent être fondés sur les normes de l’OIT. La meilleure façon de promouvoir l’autonomisation des femmes est de promouvoir la protection sociale et l’égalité dans la société.